Lyon : débrayage à la Part-Dieu

Une fois de plus, un salarié est convoqué à un entretien.

Une libraire qui aurait dit  « tous des feignasses » en parlant des responsables qui se dirigeaient vers la salle de pause alors qu’elle était seule dans son rayon dans l’impossibilité de soulever ses caisses trop lourdes. Cette salariée en plus souffre de problème de santé importants ; elle est en mi-temps thérapeutique.

Seule sa responsable a entendu ces propos, le reste de l’encadrement non….

Durant l’entretien qui fut très bref, les collègues libraires ont débrayé avec quelques autres salariés soit en tout une dizaine de personnes.

Il faut rappeler que lors de la grève du 24 décembre, 12 libraires sur un effectif de 14 étaient en grève. La responsable l’a considéré comme une atteinte personnelle.

Depuis ce jour , 3 salariés de la Librairie ont eu des courriers pour des motifs injustifiés et l’équipe a subi un switch au niveau des rayons, sans information préalable , dans le plus impressionnant suspense.

A la Part-Dieu, les courriers et sanctions tombent à tour de bras.