COMMUNIQUÉ DE PRESSE

C’est un amendement scélérat de l’UMP, adopté le 05 mai par le sénat avec l’aval du gouvernement qui va pourrir un peu plus la vie des salariés du commerce.

Au prétexte de la concurrence d’internet, les commerces de biens culturels seraient autorisés à ouvrir tous les dimanches.

Certainement soufflé par A. Bompard, PDG de la Fnac, véritable militant de la cause libérale visant à transformer le territoire en zone commerciale ouverte 24h/24h , le dispositif n’est pas prêt de sauver la croissance ni l’emploi et sous-estime totalement les dommages collatéraux sur les petits commerces de proximité.

L’ouverture des commerces de biens culturels tous les dimanches n’est pas de nature à limiter la concurrence d’Amazon, la Fnac a également un site internet également ouvert 7/7j -24/24H, et l’on voit mal les internautes lâcher leurs claviers et/ou leurs pantoufles et/ou leurs enfants pour se précipiter dans les magasins le dimanche.

Le pouvoir d’achat des consommateurs ne sera pas augmenté d’1/7ème, ce seront les salariés qui feront les frais de la déréglementation envisagée, eux dont la vie familiale va être aussi bouleversée.

MACRON est contagieux, pour nous il est aussi dangereux.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE