Limoges : Ras le bol !

Les salariés de la Fnac de limoges dénoncent des conditions de travail de plus en plus difficile, comme en témoigne ces extraits de journaux locaux. La CGT tracte, la direction ne souhaite pas s’exprimer.

ob_d5fc2e89c71836051f03cdf57194f3ea_1
ob_34c774947c0add6c7b30e8b475cd8785_2

RPS, document unique : «Lavons notre linge sale en famille..»

 Les risques psychosociaux regroupent :

  • le stress au travail,

  • les violences internes (commises au sein de l’entreprise par des salariés : conflit, brimades, harcèlement moral…),

  • les violences externes (commises sur des salariés par des personnes externes à l’entreprise),

  • l’épuisement professionnel (ou burn-out),

  • les formes de mal-être, de souffrance, de malaise ressenties par les salariés. (définition provenant du site de l’INRS)

Voilà, c’est ça les RPS (c’est sur, on ne vous l’explique pas bien dans la « Niouz RH ») « …exprimer dans un esprit constructif les difficultés éventuelles rencontrées au sein d’une unité de travail… » qu’ils disent, et le meilleur moyen d’y remédier c’est d’en parler à vos collègues de boulot, c’est pas déjà ce qu’on fait à longueur de journée ?

Et puis après on va partager avec le directeur, qui va vite régler tout les problèmes et tout relativiser, c’est normal c’est lui le chef ! D’ailleurs… vous en avez vu des problèmes ?!

S’improviser « psychologue d’un jour » c’est sur, c’est plus valorisant que de pousser des caisses, mais ça ne rapporte pas plus !

Malgré la préconisation l’année dernière des élus de Rouen de demander l’aide externe d’un organisme professionnel afin d’obtenir des résultats réels sur les RPS et le « document unique », l’entreprise persiste à vouloir « laver son linge sale en famille » bien tranquillement dans un cadre déontologique qui n’est que pure démagogie !